Le salon Allemand Fakuma et le marché du plastique allemand

Rédigé par Baptiste Aucun commentaire
Classé dans : Plasturgie Mots clés : aucun
Salon Fakuma Du 16 au 20 octobre 2018 se tiendra à Friedrichshafen le Fakuma. Ce salon organisé tous les deux ans en Allemagne tourne autour du plastique. Si la ville de Friedrichshafen est choisie pour accueillir cet événement de dimension internationale, c’est grâce à sa position stratégique. En effet, c’est une intersection entre la Suisse, l’Autriche et évidemment, l’Allemagne. A chacune de ses éditions, le Fakuma regroupe ainsi, plusieurs personnes et entreprises venues de partout pour exposer leurs matériels et produits qui se rapportent à la technologie du plastique. Ce cadre de rencontre et d’échange autour du secteur devient alors, l’un des plus grands événements de la plasturgie.

Comment se porte le marché du plastique allemand ?

Le marché du plastique allemand se porte à merveille. En effet, l’Allemagne produit 20 millions de tonnes de plastique et réalise un chiffre d’affaire qui tourne autour de 98 milliards d’euros. Il devient par conséquent, le premier producteur européen de matières plastiques et s’impose au niveau international. Il assure donc un tiers de la plasturgie du continent européen, devient le plus grand producteur de matériel de transformation du plastique à travers le monde entier et occupe une place de choix sur le marché international. C’est d’ailleurs ce qui explique la tenue du Fakuma dans ce pays. Sa réussite, il le doit donc à l’état du marché du plastique allemand. En effet, l’événement regroupe, à chacune de ses éditions, près de deux mille participants venus pour exposer leurs équipements de transformation et de produits faits avec du plastique. Il aura lieu du 16 au 20 octobre à Friedrichshafen. Cette année encore, le Fakuma accueillera 1800 exposants en provenance des quatre coins du monde pour proposer du matériel d’impression 3D, de thermoformage, de moulage par injection, d’extrusion, bref, des équipements issus des technologies les plus récentes.

Le Fakuma : un cadre de rencontre et d’échange

Près de quarante organismes français participent chaque année au salon international des professionnels du plastique. A chacune de ses éditions, on note une forte présence des petites, moyennes et grandes entreprises qui s’activent dans le secteur. Tous ces organismes sont présents au Fakuma non seulement pour faire découvrir leur création mais également pour gagner en visibilité. C’est ce que tente d’expliquer la spécialiste française Marion Entressangle qui atteste que: «  le marché allemand est, certes, vaste, mais aussi très concurrentiel. Il n’est pas toujours évident pour une entreprise française de l’aborder. Être leader sur son marché en France ne suffit pas pour se lancer avec succès en Allemagne. Il faut se renseigner sur l’écosystème en place - concurrents, donneurs d’ordres, clients potentiels – afin d’établir la meilleure stratégie  ». Aux entreprises françaises qui veulent s’imposer sur le marché allemand, la conseillère export plastiques et emballages du bureau allemand de Business France les exhorte à proposer des produits et matériels de bonne qualité qu’elles diffuseront à travers des campagnes publicitaires optimales. Ces entreprises doivent, bien entendu, compter sur des agents compétents pour se faire un nom sur le marché du plastique allemand.

Optimiser sa communication d’entreprise

Certaines entreprises qui évoluent autour du plastique échouent dans leur stratégie de communication et ce, quelle que soit la qualité de leurs produits ou matériels. Elles doivent alors miser sur une bonne campagne de communication pour obtenir des retombées favorables à leur développement. C’est d’ailleurs ce que tente d’expliquer Marion Entressangle en ces termes : «  Nous sommes souvent confrontés à des entreprises qui ne soignent pas assez leurs outils de communication : un site web approprié, une plaquette bien traduite… Nécessaire, l’investissement sera vite rentabilisé  ». A propos des organismes spécialisés dans le moulage, la conseillère stipule qu’il leur faut une branche extérieure pour s’imposer puisque que le marché allemand est quasi saturé dans ce secteur bien précis. Pour appuyer sa théorie, elle affirme à cet effet que : «  l’Allemagne compte énormément de sociétés spécialisées dans les outillages. De nombreux transformateurs sont, en outre, intégrés et produisent leurs propres moules  ». Concernant le domaine de l’automobile, le mieux pour ces entreprises, c’est d’afficher un bon profil en se prémunissant de la certification IATF 16949 qui est une mesure nécessaire pour collaborer avec les producteurs allemands de grande renommée. Ainsi, il ne suffit pas tout simplement d’être présent au salon international du plastique Fakuma pour être visible sur le marché allemand. Il faut, en effet, une excellente stratégie de communication et une bonne image pour gagner en fiabilité. Selon la conseillère de Business France : «  il faut se placer dans une perspective de long terme et être patient. Décrocher une première commande peut demander une, deux, voire trois années  ». Pour s’imposer sur le marché du plastique allemand, il est donc capital de participer plusieurs fois au Fakuma. La patience et la compétence sont donc les secrets d’une belle réussite sur le secteur du plastique en Allemagne.

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article